Habillage_leco
Entreprises

La CGI absorbe sa filiale Morocco Dream Resort

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4897 Le 14/11/2016 | Partager
L’objectif est de réduire les coûts et maîtriser les risques
Un CA de 610 millions de DH pour la CGI en 2015
cgi_097.jpg

 La CGI simplifie et rationalise sa structure opérationnelle depuis son retrait de la Bourse de Casablanca, amorcé en octobre 2014 (Ph. L’Economiste)

L’heure est à la concentration chez la CGI. En effet, le conseil d’administration, réuni le 8 novembre, a approuvé le projet de fusion-absorption par la Compagnie générale immobilière de sa filiale Morocco Dream Resort (MDR). La filiale de Marrakech, spécialisée dans les opérations foncières et immobilières, se fond définitivement dans le giron du géant marocain. L’objectif, pour la maison-mère, est de maîtriser les risques, réduire les coûts et améliorer la structure bilancielle et les fonds propres du groupe. Il s’agit aussi de «simplifier et rationaliser les structures opérationnelles des deux entités. Ce qui induirait des effets bénéfiques à la fois sur la gouvernance mais également sur les performances du groupe», précise le management de la Compagnie générale immobilière.
Dans le détail du deal, la fusion ne donne pas lieu à l’échange d’actions entre Morocco Dream Resort et la filiale immobilière de la CDG. «La MDR étant détenue à 99,99% par la CGI, il n’y aura pas d’émission d’actions nouvelles du groupe contre celles de l’absorbée, ni augmentation du capital chez CGI», précise-t-on auprès du groupe. La prime de fusion s’élève à plus de 8,33 millions de DH. L’opération de fusion-absorption sera réalisée avec effet rétroactif au 1er janvier 2016. Dans le cadre de son absorption par la CGI, Morocco Dream Resort apportera l’intégralité de son actif au 31 décembre 2015, moyennant la prise en charge par le groupe, de son passif social à la même date.
Morocco Dream Resort est une société projet portant, depuis 2007, le programme «Chrifia» situé à Marrakech. Le promoteur a disposé sur ce projet d’une assiette foncière totale de 268 hectares, pour une surface totale développée d’environ 426.000 m². En 2014, Morocco Dream Resort a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 20 millions de DH, lié à la vente des lots de terrains de la première tranche des vergers de Chrifia.
La stratégie du groupe CGI consiste à diversifier ses produits par un positionnement sur tous les segments de l’immobilier (résidentiel, social, économique, bureaux, hôtellerie, maîtrise d’ouvrage déléguée…). En dépit de son retrait de la Bourse de Casablanca, amorcé en octobre 2014 et de l’affaire de Madinat Badès (Al Hoceima), qui a entraîné le limogeage de plusieurs de ses hauts responsables, le bras armé de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) dans les métiers de l’immobilier et de l’aménagement territorial compte renforcer sa présence à travers l’ensemble du territoire national, essentiellement sur l’axe Kenitra-El Jadida et se positionner sur les villes moyennes pour le social tout en amorçant le développement à l’international, particulièrement en Afrique subsaharienne.
Au fil des années, l’écosystème composé de la CGI et de ses filiales a développé́ une expertise en matière de développement immobilier, avec une offre couvrant tous les segments du résidentiel. En 2015, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 610 millions de DH, avec des investissements avoisinant 785 millions de DH.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc