Régions

Sebta: Fin de laissez-passer pour les Tétouanais?

Par Ali ABJIOU | Edition N°:4882 Le 24/10/2016 | Partager
L’exemption du visa pour les riverains crée la polémique
Les autorités espagnoles mettent en avant la fluidité du trafic et la sécurité à la frontière
Révoquer ce droit est un non-sens économique
sebta_082.jpg

 L’exemption de visa à Sebta pour les habitants de Tétouan fait polémique. Leur retirer ce «privilège», comme le proposent les autorités de la ville pour question de fluidité et de sécurité, porterait un coup fatal au commerce. En effet, une majeure partie du chiffre d’affaires réalisé est assurée par les tétouanais (Ph panoramio.com)

Le statut particulier des habitants de la province de Tétouan semble déranger les autorités espagnoles de la ville de Sebta. En effet, les Marocains résidant dans cette ville peuvent accéder à Sebta même s’ils ne disposent pas de visa Schengen. Il leur suffit de présenter un passeport en cours de validité délivré par la Wilaya de Tétouan. Mais les récentes déclarations du délégué du gouvernement espagnol à Sebta (l’équivalent du Wali) Nicolas Fernandez Cucurrul laissent présager une volonté espagnole de revirement. Ce dernier avait proposé l’idée de limiter l’accès des habitants de Tétouan en évitant l’exemption de visa Schengen dont ils profitent, cité par plusieurs médias espagnols. Cela pourrait aider, toujours selon le responsable ibérique à réduire la pression du trafic, devenu trop pesant à Bab Sebta.
Mais l’idée, qui a tout l’air de n’être qu’un ballon sonde, n’est pas du tout du goût des commerçants du quartier commercial de Tarajal, la Madraba, comme on l’appelle à Sebta. Pour les commerçants travaillant dans ce quartier, ce serait le coup fatal pour eux et pour l’ensemble du tissu commercial de la ville et ce, vu le volume d’achats qu’il représente.
Mais pour les autorités de la ville, le nombre croissant de la population de Tétouan risque de saturer et de compliquer encore plus les problèmes à la frontière, tant au niveau de la fluidité que de la sécurité.
Pour les commerçants de Sebta, la clientèle marocaine et particulièrement tétouanaise, est une véritable manne. Avec l’augmentation du niveau de vie au Maroc et l’engouement pour la zone Nord, surtout en été, le nombre d’adeptes voulant pratiquer le tourisme-shopping à Sebta est en croissance. Ceci a permis aux opérateurs d’avoir survécu aux différentes crises par lesquelles est passée l’économie de Sebta. Il y a quelques années, les commerçants de cette ville, regroupés au sein d’un collectif avaient même fait part de leur volonté de faire du lobbying pour demander une exemption de visa à l’ensemble de la population du Maroc, ou dans le pire des cas, d’assurer des formalités d’octroi de visa allégées pouvant se faire au niveau de la frontière.
En dehors des riverains de Tétouan, l’entrée à Sebta est sanctionnée par la présentation d’un passeport en cours de validité avec un visa Schengen ou d’un visa spécial pour la seule ville de Sebta, dont les modalités sont en général plus souples.

De notre correspondant,
Ali ABJIOU

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc