Archives

Articles de L'Edition N° 5384 Du Jeudi 1 novembre 2018

A La une

Pourquoi les Marocains épargnent peu

Au moment où le débat se focalise sur la problématique du financement, «on entend beaucoup moins parler de l’épargne, alors qu’elle en constitue le préalable». C’est ce qu’a souligné Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib. Intervenant lors de la conférence organisée par la CDG et Poste Maroc autour du sujet, il a expliqué que «son niveau et sa structure affectent le coût du financement et la dynamique de l’investissement»... Lire la suite

Contrôle fiscal: L’étau se resserre sur les médecins

Parce que beaucoup de professionnels sous-déclarent structurellement leurs revenus, le fisc intensifie les vérifications fiscales. De nombreux contribuables sont sous le coup d’un double contrôle, celui de leur activité professionnelle et de leur situation personnelle. Les niveaux de sous-déclaration dépassent parfois tout entendement. Pour leur permettre de se conformer, l’administration leur propose de déposer des déclarations rectificatives en échange de l’exonération des majorations et pénalités de retard. Certains syndicats de médecins libéraux réclament une amnistie fiscale. Il faudra passer par une loi. Lire la suite

Doing Business: Ces réformes qui ont porté le Maroc

C’est un ouf de soulagement pour le gouvernement. Le score du Maroc dans le Doing Business 2019, le baromètre du climat des affaires de la Banque mondiale s’est nettement amélioré: Il est passé à la 60e place contre 69 l’année dernière... Lire la suite

Grève des transporteurs: L’aviculture prise en otage

Le secteur avicole bat de l’aile. Il subit de plein fouet les dégâts collatéraux de la grève des transporteurs qui perdure depuis une semaine. Non pas pour des raisons d’offre de transport mais le propre parc des éleveurs et fabricants d’aliment est systématiquement bloqué par des piquets de grève... Lire la suite

Affaire Samir: Pourquoi le liquidateur a brandi la faute de gestion

Une grande décision judiciaire est attendue pour le 5 novembre. Le tribunal de commerce de Casablanca devra se prononcer sur l’extension de la liquidation de la raffinerie Samir au patrimoine de ses dirigeants et à quelques filiales comme Salam Gaz... Lire la suite

Marché des capitaux: Première sortie d’Al Omrane en attendant la Bourse

Pour ses premiers pas sur le marché des capitaux, le groupe immobilier à capitaux publics espère lever 1 milliard de DH sur le marché obligataire dont 500 millions d’obligations vertes et sociales... Lire la suite

Editorial

Economie

Analyse

Entreprises

International

Régions

Brèves

Finances-Banques

Courrier des Lecteurs

Société

Justice

Tribune

Insolites

De bonnes sources

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc